Les soupapes, décalaminage, rodage, entretien !

Si actuellement le décalaminage et le rodage des soupapes est devenu une opération inutile et ignorée, il ne faut pas oublier que nos anciennes étaient soumises à cette opération tous les 30 à 40.000 km, ce qui peut paraître "bizarre" pour les jeunes chauffeurs.
Je ne veux pas expliquer une rénovation complète de la culasse et/ou bloc moteur suivant la disposition des soupapes, cette opération nécessite un outillage tout à fait spécifique et des connaissances approfondies, je veux simplement décrire les opérations, à la portée de tous les amateurs d'anciennes, pour effectuer cette opération relativement facile et réalisable par tous bons "bricoleurs" qu'est le décalaminage et le rodage des soupapes.
Ci-dessus 2 soupapes, l'une avant les opérations de décalaminage et rodage et l'autre après traitement, on remarque nettement en gris les traces de portée parfaitement uniformes, d'une largeur de +/- 2 mm sur toute la circonférence et positionnées au centre de la tête de la soupape incriminée.
Celle-ci est prête à être remontée.
Si la portée n'est pas bien centrée, voir dessin à droite, il sera nécessaire de rectifier les sièges pour obtenir une pose correcte.
Vue en coupe d'une soupape posant sur son siège, on constate que, pour une bonne étanchéité, le siège sera rectifié pour obtenir une pose au centre de la portée de la soupape de +/- 2 mm de largeur.
Le cas échéant une rectification à l'aide de meules ou fraises d'angles différents s'imposera pour remonter, descendre ou ajuster la largeur de la portée du siège.
Je passerai toutes les opérations nécessaires à l'accès aux soupapes, soit, la dépose de la culasse ou la dépose de la culasse et des autres accessoires comme les collecteurs et plaques de visite des soupapes pour un moteur à soupapes latérales.
Vue de l'emploi d'un outil spécial de compression de ressorts de soupapes pour moteur à soupapes latérales ce qui facilite grandement le démontage de celles-ci.
Lorsque celles-ci seront accessibles, l'emploi d'un compresseur de ressorts (voir vue ci contre) sera alors le bienvenu pour pouvoir "déclaveter" les coupelles de retenue des soupapes, il est fortement conseillé, à ce stade, de placer les soupapes démontées dans leur ordre respectif et ceci dans une planche préalablement percée et numérotée dans l'ordre de dépose.
Les soupapes déposées seront l'objet d'une inspection minutieuse au niveau des portées et de l'usure des queues dans leur guide respectif.
Toutes soupapes présentant des traces importantes de "brûlures" ou autres détériorations, voilage ou autres, seront mises au rebut.
Le décalaminage s'effectuera au niveau de la culasse à l'aide d'un grattoir et d'une brosse métallique (fils en laiton) montée sur une perceuse, il existe des produits en "spray" qui facilitent grandement l'opération, pour les têtes de pistons s'il faut enlever la "croûte" de calamine, il faut laisser le résidu noirâtre qui les recouvre.
Ce travail étant terminé, il restera le décalaminage proprement dit des soupapes qui s'effectuera, celles-ci serrées dans le mandrin d'une perceuse, elle-même serrée modérément dans un étau, à moins que vous ne possédiez un tour. Il se fera à l'aide d'un grattoir et se finira à l'aide de toile émeri, ce qui donnera à la soupape un aspect "neuf".
Les pièces ayant été respectivement nettoyées et vérifiées, celles paraissant toujours en parfait état seront alors prêtes au "rodage" proprement dit.
Le rodage des soupapes a pour but d'ajuster parfaitement la soupape respective sur son siège dans le but d'assurer une étanchéité parfaite, gage d'une compression maximale.
L'opération de rodage s'effectue à l'aide d'une ventouse (rodoir) ou d'un tournevis dans le cas des anciens moteurs qui en sont pourvus, elle consiste après avoir placé très peu de pâte à roder sur le siège et lubrifié légèrement à la burette d'huile moteur le guide respectif, à imprimer, sans appuyer, un mouvement de rotation alternatif entre les paumes des deux mains avec levée et décalage de 45 degré de temps à autre de la soupape concernée.
Il est bon, de temps en temps, de nettoyer soigneusement la portée et le siège pour vérifier la progression du rodage des soupapes.
Lorsque après plusieurs applications, les "cordons" de rodage, surfaces grises centrées sur la portée du siège et de la soupape semblent uniformes, on pourra conclure que l'opération est terminée.
Lorsque toutes les soupapes seront rodées il est très important de tout re-nettoyer avec le plus grand soin, n'oublions pas que cette pâte est très abrasive et que ses résidus détruiraient rapidement votre moteur.
Un test simple à effectuer : dans une culasse retournée après avoir remonté la bougie et posé simplement sans ressort les 2 soupapes dans leur guide, remplir la chambre de combustion d'essence, aucune perte ne doit être remarquée.
Il ne vous restera plus qu'à remonter le tout, dans l'ordre du démontage, en n'oubliant pas le graissage "à la burette" de toutes les pièces que vous remontez et à terminer par un bon réglage du jeu de fonctionnement.
Ne pas oublier à ce stade de remplacer les coupelles en caoutchouc ou autre matière synthétique qui coiffent les guides de soupapes, sans ça votre moteur consommera de l'huile par ruissellement entre la tige et son guide, cas spécifiques aux moteurs à soupapes en tête.
Autre point important, une mécanique dont les soupapes ont été remises en état consomme généralement un peu d'huile après ce travail, ceci est tout à fait normal du fait de l'augmentation de la dépression de ce même moteur, il faudra donc surveiller régulièrement le niveau.
Si comme le démontre les dessins ci-dessus, il s'avérait qu'une intervention est nécessaire au niveau des sièges, il serait alors préconisé de confier ce travail à un atelier de rectification spécialisé à moins de posséder les connaissances et l'outillage indispensable à un tel travail.

Le moteur à 4 temps ! La distribution, explications ! Le diagramme circulaire de la distribution, explications ! Remplacement d'un joint de culasse !
Révision du moteur ! Les soupapes, décalaminage & rodage  ! Les soupapes, vérifications et réglages  !

Christian Decroly.
Page réalisée le 15/12/03 avec :
Contact : track491@gmail.com